A vos agendas !

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim

UnigePreuve Les preuves des traumatismes dans l'ADN ...    
Des chercheurs de l'Unige (Université de Genève) ont découvert que les abus laissent une trace biologique dans l'ADN des victimes. Un traumatisme psychologique dans l’enfance peut laisser une cicatrice génétique chez l’adulte. C’est ce qu’ont découvert une équipe de chercheurs genevois en examinant l’ADN d’adultes souffrants de troubles psychiatriques.  Visualiser la vidéo

Ajouté par Lydie Poisson  | Publication : octobre 2014

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Pin It