Les auteurs

Search for glossary terms (regular expression allowed)
Terme Définition
Jean Monbourquette

JeanMonbourquetteConférencier très apprécié, auteur de nombreux ouvrages consacrés au développement personnel, parmi lesquels le best-seller Aimer, perdre, grandir (Novalis, 1983 et Bayard, 1995), il est l’un des premiers à avoir voulu relier l’approche psychologique et l’approche spirituelle. Celui qui voulait devenir « médecin des âmes » est ordonné prêtre en 1958 dans la congrégation des oblats de Marie-Immaculée à Montréal et se forme à la psychologie en Californie. Il se passionne pour les méthodes nouvelles (l’analyse transactionnelle, la programmation neuro-linguistique et la Gestalt-thérapie) mais aussi pour la pensée de Carl Jung.

 

Jean-Claude Liaudet

JeanclaudeLiaudetNé à Elbeuf en 1945, Jean-Claude Liaudet, psychanalyste et écrivain, est l’auteur d’ouvrages qui synthétisent pour un large public les points-clé de la psychanalyse. Il s’intéresse également à l’approche psychanalytique du politique.

Jean-Philippe Brébion

JeanPhilippeBrebionJean-Philippe Brebion kinésithérapeute de formation, est né en 1949. Il a orienté son travail sur la compréhension de l'équilibre énergétique du corps humain et sur le sens donné à la "mai a dit". Il anime des groupes de travail depuis 1982 en sollicitant en permanence dans ses stages une vision totale de l'être humain. Son approche thérapeutique par la bioanalogie est issue de son parcours personnel relu particulièrement sous l'éclairage du décodage biologique des Docteurs Sabbah et Athias. Cet accompagnement permet au patient de faire le lien entre sa pathologie et son vécu intérieur, laissant à chacun le libre choix de sa médecine.   

 

 

Jirô Taniguchi

JiroTaniguchiné le 12 août 1947 à Tottori. Il débute dans la bande dessinée en 1970 avec Un Été desséché. De 1976 à 1979, il publie, avec le scénariste Natsuo Sekikawa, Ville sans défense, Le Vent d'ouest est blanc et Lindo 3. Puis ils s'attaquent, toujours ensemble, aux cinq volumes d’Au temps de Botchan. À partir de 1991, Jirô Taniguchi signe seul de nombreux albums, dont L'Homme qui marche, Le Journal de mon père, Quartier Lointain ou encore Terre de rêve, publiés par Casterman. Il a également reçu le prix Canal BD des librairies spécialisées.