Actualités ...

En mai : le 26 Constellations à Cherbourg - reste des places de représentants !

Identite Lydie 2016

Depuis que l’Homme existe, pour vivre ou survivre, sa « participation », sa « présence », son « implication » dans un groupe, un clan, une famille, un village, une société, une nation est primordiale. Le bébé ne saurait survivre seul –sauf exception relatée où le petit d’homme fût recueilli par d’autres mammifères. Nous nous sommes confortés à des croyances, à des fidélités, à des habitudes, à des injonctions. Nous avons "remplacés" certains membres de notre famille. Nous avons "portés" des fardeaux qui ne sont pas les nôtres. Au détour de ces pages, je vous propose des pistes de réflexion pour tenter de sortir de ces schémas qui polluent, entravent, contraignent notre quotidien et ce, pour vivre, enfin, dans notre clan, libre des barrières posées.

A vos agendas !

26
Mai
Cherbourg-Octeville
Heure : 14:00

26
Mai
Cherbourg-Octeville
Heure : 14:00

02
Jui
Equeurdreville-Hainneville
Heure : 10:00

03
Jui
Equeurdreville-Hainneville
Heure : 10:00

07
Jui
Cherbourg-Octeville
Heure : 09:00

Me joindre !

06 80 66 32 88

02 33 54 56 41

contact@lesracinesdudestin.fr

Facebook2

Rejoignez-moi !

"On choisit pas ses parents, on choisit pas sa famille.
On choisit pas non plus les trottoirs de Manille,
de Paris ou d'Alger pour apprendre à marcher.
 - Maxime Leforestier 

Nous sommes tous issus d'une famille, d'un couple biologique, uni parfois pour quelques instants ou pour des années.
Ceci est notre première expérience.

"Suis-je un enfant désiré, attendu, aimé ?"

Quelles sont les attentes de mes parents, de ma famille à mon encontre ? Attentes conscientes mais également inconscientes. Quand nous arrivons au monde, nous avons tous un héritage génétique mais également psychologique, filial, nos racines.  

LesRacinesDuDestin Heritage

Nous recevons des informations de nos lignées maternelles et paternelles qui se traduisent tout au long de notre vie d'enfant, d'adolescent et d'adulte par des attitudes, des réactions, des comportements, des mises en situations agréables ou en expériences difficiles à traverser : le lien à notre fratrie, le choix de notre métier, de notre compagnon de route, de nos activités, de nos amitiés, notre regard par rapport à la maladie, à l'argent, à la sexualité.

 

Répétons-nous un schéma familial ou sommes-nous libre de nos choix ?

Qui sont ces personnages si proches et parfois si lointain remplis de leurs blessures, investis des attentes de leurs propres parents, et pourtant si désireux de bien faire et animés de leurs ressources à vivre et à donner ?

 

Notre destin trouve-t-il ses racines dans notre histoire familiale ?

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Pin It

"Il n'est point de secrets que le temps ne révèle"
Jean Racine

  

Nous sommes touLesRacinesDuDestin MereFilless porteurs de secrets ou de non-dits et du poids des racines de notre famille.
Mais d’où vient ce sentiment d’être porteur d’un évènement, d’un lien, d’une situation, d’un traumatisme que nous n’avons pas vécu et qui ne nous appartient pas ?
Mais, commençons par le début
Pourquoi créons-nous des secrets ?

Petits, moyens ou grands, les secrets peuvent être salutaires à un moment précis de notre vie et utiles dans la structure psychologique de l’enfant, mais quand ils nous embarrassent, deviennent gênant, ou commencent à nous détruire car nous sommes rongés par la honte, la culpabilité ou le remord qu’en faisons-nous ?
La naissance du secret se fait de manière très simple : une partie de l’histoire d’une personne ne doit pas être révélée; honte, culpabilité sont les principaux sentiments à l’initiative de cette mise au secret.
Ainsi les différentes sources de création sont essentiellement la naissance, l’exclusion sociale, la maladie et la mort. Il existe pourtant un élément essentiel dans la création du secret : éviter le traumatisme … la base de tout cela serait-il de protéger un enfant, un ami, un conjoint ou un parent d’une réalité trop dure à entendre !
Alors que faire des émotions trop "encombrantes" lorsque notre éducation nous a empêchée de nous exprimer ?
« Ne pas dire » est donc une manière de protéger les nôtres ... ou comment débute un secret !
Et vous, êtes-vous porteur d’un secret ?
Ou êtes-vous impliqué dans un non-dit qui vous pèse ?
Avez-vous créé un secret à un moment donné de votre vie ?

Existe-t-il des solutions ?
Pouvons-nous nous débarrasser du secret facilement ?
Comment et dans quelles conditions cela est-il envisageable ?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Pin It

Accès réservé ...

Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Abonnez-vous !